C'est certain, quand on regarde rétrospectivement l'actualité politique des derniers jours (et même semaines), faite de coups bas, de coups tordus ou de coups d'esbrouffe, on se dit que Rocky Balboa pourrait très bien présenter sa candidature à la Présidence de la République Française avec, en prime, de sérieuses chances d'être élu avec une large avance au second tour ! Non seulement cela ne modifierait en rien le niveau actuel des débats entre les candidats (si toutefois on peut parler de débats), mais la situation gagnerait beaucoup en clarté : quoi ? Tu as dit que je voulais libérer le Québec et vendre la Corse ? Hein ? J'aurais demandé aux RG de prendre des clichés de la maîtresse d'untel ? Avec Balboa, une bonne droite (sans mauvais jeu de mots) et ce serait réglé !!! Et nous n'assisterions sans doute pas à une campagne aussi lamentable, dans laquelle la bourde et le croche-patte ont depuis longtemps remplacé "l'argument", le vrai, celui que tous les Français attendent. Jusqu'à quand ?