Bruno_Julliard_2On sait à présent pourquoi le "p'tit" Julliard (26 ans quand même) quitte par anticipation la présidence de l'UNEF : l'ex-leader des boutonneux a tout simplement été débauché par Bertrand Delanoë pour figurer sur la liste du PS pour les municipales de 2008, à Paris. La révolte des étudiants étant quasiment terminée et les élections approchant, on peut supposer qu'au cours de ses dernières entrevues avec Valérie Pécresse, le p'tit était déjà en train de penser au type de fauteuil qu'il commanderait pour son prochain bureau plutôt qu'à la défense des intérêts des étudiants, d'où l'appel de l'UNEF, par la voix de son ex-président, à mettre un terme à un mouvement dont il ne semblait rien devoir sortir.

Pas tous perdants, les étudiants ! Quant à Bertrand Delanoë, on a confirmation du fait que pour l'actuel maire de Paris, quelques passages TV suffisent à faire d'à peu près n'importe qui un poulain digne d'occuper une fonction quelconque à ses côtés. Dans l'intérêt du contribuable, évidemment.