Nicolas_Sarkozy___l_Elys_eRecord pulvérisé : moins de quinze heures après une allocution télévisée sur les bienfaits du mini traité européen et sur le rôle soi-disant crucial que la France aurait joué dans son adoption par les 27, il ne reste quasiment rien dans la presse en ligne des déclarations d'un Sarkozy qui a paru étrangement éreinté au soir du dernier jour du week-end... Les tribulations du petit Jean et des deux politiques locaux qui l'utilisent dans la campagne des municipales de Neuilly ne sont peut-être pas pour rien dans l'état de fatigue apparente du chef de son Etat. Le discours en lui-même ne contenant rien qui mérite d'être signalé, tout ce que l'on en aura retenu est que conformément à ce que l'on pouvait attendre de Nicolas Sarkozy, avant que la France n'occupe pour six mois la présidence tournante de l'Europe en juillet, le président de la République semble intimement persuadé que dans cinq mois il deviendra personnellement le patron de l'Europe des 27 (donc sans la Turquie pour l'instant). Le site linternationalmagazine.com, n'approfondissant pas plus qu'il ne commente les propos de Sarkozy (à l'image de l'ensemble de la presse), se contente donc de parler d'un "retour du mouton noir" (NDR : de l'Europe). On est d'accord avec lui.

Sarkozy : un mensonge à la minute
http://www.pour-politis.org/spip.php?article488

France / Europe : le retour du "mouton noir"
http://www.linternationalmagazine.com/article2485.html