Plan Paulson : le Sénat, le Congrès U.S., Bush et l'Amicale des tireurs au lance-roquettes de Wall Street donnent leur feu vert pour détruire l'Amérique

9_11__2_Après le vote par le Sénat, puis par le Congrès U.S., d'une version remaniée pour la forme du plan Paulson, du nom du secrétaire américain au Trésor qui voulait absolument achever de saigner les millions d'Américains qu'on a déjà jetés dans les rues après le petit problème des subprimes, George Bush s'est empressé de signer ledit plan, qui devrait permettre aux classes moyennes de ne pas passer une nuit blanche après qu'elles aient appris, hier, que le nombre de chômeurs américains avait augmenté de 750.000 depuis le début de l'année (en comptant les chiffres calamiteux du mois de septembre).

Il faut toujours le brosser dans le sens du poil, le Ricain de classe moyenne... Parce que c'est lui qui achète les platinum weapons que les copains de George, qui dirigent les principaux fournisseurs de l'armée, vendent à prix d'or pour équiper de la viande qui ne devait initialement rester que quelques mois en Irak, parce que c'est lui, aussi, qui finance les platinum parachutes des centaines de fumiers qui, à chaque étage des banques de la rue du Mur (un nom prédestiné), s'étaient tous faits remplir des jacuzzi avec des lingots appartenant autrefois à des Ricains qui avaient sué sang et eau pour les mettre à gauche, et parce qu'aujourd'hui, c'est encore lui qui va devoir payer la bagatelle de... 933.000 dollars (!!!), pour "chaque" Américain qu'on a mis au chômage entre le 1er janvier et le 30 septembre 2008 !

Fin 2008 heureusement, le nombre officieux de nouveaux chômeurs aux Etats-Unis aura allègrement passé la barre du million (!) : notre nouveau chômeur, qui coûtait fin septembre 933.000 dollars supplémentaires à ceux qui s'étaient déjà faits racketter par les banques (sans se douter que le Congrès ferait exactement la même chose, longtemps avant la fin de l'année), ne coûtera plus que 700.000 dollars (autant dire une paille), chemise à carreaux offerte, mais en prime tout court cette fois-ci, pour ceux qui aiment les moustachus qui travaillaient à moitié à poil dans le BTP avant de se faire éjecter (je le sais, j'ai vu ça dans un épisode des Village People en Amérique).

Les Américains prêts à payer 700.000 dollars pour mettre n'importe quel mec ou n'importe quelle gonzesse à la porte, et cela pour près d'un million de personnes, ça nous rappelle que même si on a le malheur de n'avoir qu'un incapable comme Nicolas Sarkozy pour président de la République, on est quand même de tout petits nullards, nous, les anciens Français (même pas des crottes de bactéries, tiens) !

700.000 dollars par tête de chômdu ! ... Vous vous rendez compte ? Comme on dit dans Rocky V, "y'a vraiment qu'en Amérique !"

Jouons aux débiles mentaux avec Eric Woerth

clownAu cours de la journée d'hier, l'un des jeux favoris des politiques aura été d'essayer de trouver un maximum de synonymes au mot "récession", l'objectif tacitement partagé par les parasites étant de déformer le sens du mot pour le rendre positif.

Jamais en panne d'idées de surdoué, du moins tant qu'il est seulement question de faire la preuve du point auquel on peut se payer la tête des Français, Eric Woerth aura été l'un des participants les plus remarqués à ce petit concours, puisque pour Woerth, la "récession technique" (qui n'a rien à voir avec la récession) est une forme de "croissance négative", la croissance négative ou récession technique étant elles-mêmes, on suppose, quelque chose d'assez comparable à une "réussite merdeuse" ou à un "succès déconfiturien"...

Pour Woerth (dont la jolie femme monte très bien à cheval, et présente très bien aussi sur les photos de presse en pleine période de crise), hip-hip-hip...

Réunion du Weight Watchers Club de l'Elysée ce samedi

SumoBallerinaCe samedi, Nicolas Sarkozy, directeur du Weight Watchers Club de l'Elysée, accueillera un nouveau membre en la personne de Dominique Chtroskane, bossu des deux côtés qui arrivera directement de New-York grâce à un billet certainement réglé par le Fonds Monétaire International, cette obscure institution que Domi a toujours eu tendance à confondre avec une agence de voyages depuis qu'il en est devenu le président.

Les concours d'originalités étant plutôt malvenus dans ce genre de réceptions très officielles, en principe Nicolas Sarkozy et Dominique Chtroskane devraient surtout parler de ce qui intéresse ordinairement les gros, à savoir le gavage d'eux-mêmes et les mille et une manières de se débarrasser de tous les miroirs de la maison.

Si l'on a encore du temps à brûler (c'est plus facile que de brûler les calories), et bien sûr si Carla n'est pas d'humeur à vomir ses tripes sur un tapis en entreprenant de se mettre à chanter, alors on pourra fumer plusieurs cubains tout en se caressant mutuellement les épaules...

Croisons donc les doigts pour que ni Chtroskane, ni Sarkozy (ni aucune muette qui vomit non plus) ne sorte enceinte de cette réunion de bâfreurs.

Lagourde en route pour les USA

eu_versus_usaPour Christine Lagourde, aucun problème de reconversion en perspective : sitôt virée du ministère des Finances, où l'on ne sait plus quoi faire de ses "L'économie pour les Nuls" qui traînent jusque dans les toilettes, l'ancienne avocate d'affaires devrait s'envoler pour l'Amérique où, parce que l'on vient d'y découvrir un tout nouveau gêne de connerie (celui qui pousserait toujours plus de quarante pour cent des Amerloques à soutenir la candidature d'un grabataire et d'une lobotomisée à l'élection présidentielle), une multitude de procès en demande de réparations devraient s'ouvrir d'ici à moins d'un mois.

Arrivant avec sa patte cassée, là-bas comme chez nous, quand l'affaire aura été réglée depuis trois mois, Christine Lagourde devrait être saluée en Amérique comme celle qui aura permis à la France d'oublier que lorsqu'il était à l'école, Nicolas Sarkozy était, lui, un Nul en à peu près tout (on l'a déjà oublié, d'autant plus facilement pour tout dire que tant que Lagourde sera en fonction, personne ne se rendra vraiment compte du point auquel Nicolas Sarkozy est peu intelligent).

Alors, pour Lagourde ? Platinum retraite, svp ! Parce que si on la lui donne, ça lui évitera de la voler.

Carlos Ghosn bientôt à la tête d'une TPE de sex toys ? (NDR : moi je réponds non)

sex_toysL'idée peut paraître saugrenue, mais elle est prise très au sérieux par de petits malins qui ont observé que le Ghosn est l'un des seuls chefs d'entreprise au Monde qui arrive à vider toutes les bourses tout en donnant un maximum de plaisir à ses actionnaires (gaffe, quand même, au jour pas lointain où toutes les érections retomberont) !

Avec une nouvelle Laguna DCI 110 vendue à un poil moins de 20.000 euros et un unique concept-car électrique au Mondial de l'Automobile en effet (en 2008), Carlos aurait dû être accueilli à coups de pelle dans la gueule au salon de la porte de Versailles, mais les licenciés du groupe Renault n'ayant pas les moyens de s'offrir le billet d'entrée, le Ghosn a pu faire le mariol pendant plusieurs minutes devant des caméras qui de toutes façons n'attendaient rien d'autre de la part du comique brésilo-libano-français.

Mon avis ? Ca ne marchera pas. Je veux dire les sex toys : il est trop nul et trop lent, Carlos... Serait peut-être capable d'inventer des abeilles suceuses fabriquées à partir de tessons de bouteille, après une bonne quarantaine d'années de réflexion, mais à mon avis il aura été buté avant qu'un tel projet voit le jour. Probablement par des femmes et par des enfants de Franchouillards virés de Sandouville (NDR : tuez-le à coups de pelle, svp).

Sarkozy se rapproche encore du G1

Sarkozy_fait_son_conDu Nord au Sud et de l'Ouest à l'Est, tout le monde sur la planète se paie la tête de Nicolas Sarkozy, constamment contraint de retirer des unités au "G" pour arriver à rencontrer des dirigeants dont plus aucun ne veut être vu seul en sa compagnie (déjà le pire gestionnaire de l'Europe post-crisienne...).

Ainsi, passé d'abord du G27 au G8 puis au G7, Nicolas Sarkozy recevra ce samedi (en plus du pétulant Chtroskane) trois autres dirigeants des premières puissances économiques européennes, qui formeront donc avec le président de sa République un G4 qui ne devrait pas rester gravé bien longtemps dans les mémoires.

Du G4, on passera ensuite au G3 (Sarkozy + Carla + un clébard, comme du temps où Nico était avec Cécilia finalement), puis au G2 (Sarkozy avec une crotte en chocolat), avant de finir très probablement par ce que le petit Nicolas voulait depuis le début de sa carrière en politicure, à savoir un G1, c'est-à-dire quand Nicolas Sarkozy continuera de brandir le poing comme un con, tout en vociférant des insultes pour lui-même au milieu d'un champ de ruines (NDR : françaises, les ruines).

...

Monde de tarés. Faudrait passer tout ça au lance-flammes.