Nadine_MoranoIl est des nouvelles encore plus grotesques que les autres et dont on préférerait ne pas avoir à parler, ne serait-ce que parce qu'il n'est jamais agréable de passer pour un menteur impénitent, ceci dit, ce n'est pas moi qui fais l'actualité, et le fait est que Nadine Morano aurait bien confié dans une émission quelconque qu'elle n'était pas opposée du tout à l'idée d'exercer des fonctions plus importantes en Sarkozie... Entendez par là, des fonctions plus en rapport avec l'énergie (incroyable !) et la supériorité (morale, intellectuelle, humaine, etc.) qu'elle ne demande qu'à mettre au service de la France (hum).

Parmi d'autres, le ministère de l'Education, actuellement désincarné par Xavier Darcos, aurait été évoqué, car Nadine est persuadée d'avoir toutes les qualités requises pour remplacer avantageusement un bon à rien qui, bien que ne l'ayant pas trop ramenée au début, a très vite rattrapé son retard, excellant ces derniers mois dans l'affirmation de sa stupidité, et aussi dans l'autisme caractéristique des incapables qui se trouvent tellement plus rusés que tout le monde que le monde entier finit par devenir leur ennemi.

Après son âme, qui ne valait guère tripette, ça va finir par lui coûter son siège... Darcos ne ressemble plus à Darcos, il est devenu un Sarko bis qui foire tout ce qu'il entreprend, avec cette nuance importante que le second peut virer le premier du jour au lendemain, alors que la réciproque n'est pas valable.

Alors, Morano à l'Education en remplacement de Darcos (ou de personne, c'est la même chose), pourquoi pas ? C'est complètement loufoque, et pas seulement sur le papier, mais quand on observe la progression fulgurante de bipèdes à grande bouche au coeur de la Sarkozie (Dati, Yade, Touvier-Besson, Lagourde, etc.), on ne prend malheureusement plus ce genre de fumisteries à la légère.

On a enfin compris, été contraints d'admettre, on a intégré le fait incroyable, à force d'être noyé sous des milliers d'histoires vraies, que n'importe quel crétin mâle ou femelle pouvait occuper n'importe quel poste en Sarkozie, la seule condition vraiment requise pour pouvoir ronfler sous les ors de la République étant d'être toujours en parfait accord avec "le président", même et surtout quand ce dernier change d'avis sept fois par semaine sur n'importe quel sujet (souvent d'ailleurs, Sarkozy gagne du temps et nous en fait gagner aussi en tranchant avant de réfléchir ; résultat, on fonce tout juste plus vite vers les mêmes murs qu'autrefois, sauf que cette fois-ci, il y a un con qui se targue d'assumer la responsabilité de l'écrasement qui nous attend au fond du gouffre).

Administrer des gâteries pour occuper n'importe quelle fonction, c'était une pratique en vigueur en Sarkozie longtemps avant que la vérole du même nom ne s'abatte sur tout le pays, et c'est ce que dans la mythologie sarkozienne, qui a continué à gagner du terrain après la présidentielle, on a choisi, dans un souci de simplification à l'adresse du populo, d'appeler la "reconnaissance des compétences", la "récompense des performances ou du mérite", ou encore la juste rétribution d'efforts que le même populo, depuis bientôt deux ans, aura été le seul à fournir sans jamais en profiter, avec pour perspective la plus "actuelle" celle d'être un jour à la fois chômeur (ou retraité pauvre) et parent de chômeur (cool)...

Dans tout ce bordel, Nadine Morano, pilier autoproclamé du sarkozysme, qui n'a même pas été foutue de se faire élire à Toul, peut-elle vraiment prétendre à remplacer Xavier Darcos (miam !), MAM (elle serait aussi preneuse de son poste), ou encore Roselyne Bachelot, si jamais la sportive du gouvernement venait à claquer sur la table pendant une énième liposuccion des bajoues (euh, quand j'y réfléchis, je crois bien que Morano est preneuse de tout en fait, mais bon ça on le savait déjà) ? Pas impossible...

Gilbert Montagné, qui est un homme qui écoute beaucoup mais qui n'a jamais vu un handicapé de sa vie, vient bien d'être nommé (dans l'indifférence quasi générale, c'est dire...) secrétaire national de l'UMP au Handicap, alors, Morano ministre de n'importe quoi, pourquoi pas ?

Quelle importance au fond...

Photo : probablement la maman de Nadine Morano, dans les années 70 à mon avis. C'est fou ce que sa fille lui ressemble (!), la veste ridicule en moins et les cheveux méchamment arrangés...
http://byfiles.storage.live.com/y1p1t44pe8xc46yKbnDRHy5DjgmYLSMTFrNdAKOH1Xm_qfYhhcIuEVX86xV2SY8O8tCT6Llfpcwjvw