poches_videsC'est olaf qui nous a permis d'apprendre la nouvelle, à l'heure où vous lisez ces lignes, un certain nombre de grands patrons et non des moindres, puisque le président de la République Française Michel Pébereau en ferait partie, s'empresseraient de lever les stock-options auxquelles ils ont droit pour les liquider dans des délais qui parfois ne dépassent pas les quelques heures.

Histoire de se retrouver les poches vides, dans le cas où "les marchés" s'effondrerait pour la deuxième fois en 14 mois ?

C'est très curieux, tout ça, j'ai comme l'impression que ça n'annonce rien de bon.

Troublante liquidation des stock-options chez les grands-patrons français
http://www.mecanopolis.org/?p=12309

Quand Olaf tuyaute le Poliblog (= qu'est-ce qu'on deviendrait sans nos lecteurs chéris ?)http://poliblog.canalblog.com/archives/2009/09/24/15185686.html#c30446236