_critureDe petits messages personnels avant un retour qui j'espère, pourra de produire dès demain (vendredi) ou samedi. ;)

@leunamme : je n'ai pas suivi l'affaire du Chili. Veux-tu dire qu'on a pu y voir un nouveau Berlu avec des ratiches comme si elles sortaient de chez le marchand ? :)

@Marc : Toujours pas de travail, merci de demander ! Etat de santé toujours incompatible avec des horeaires de travail normaux, parfois j'ai mal cinq jours d'affilée, cinq jours à me cogner des vertiges, à avoir super mal au crâne, au visage, cinq jours à être incapable de me concentrer sur quoique ce soit ou de comprendre ce que je lis ou ce que je vois à la télé... Globalement pourtant, ça va un peu mieux. On a révisé mon traitement de fond et les antidouleurs et il m'arrive de passer des journées presque normales parfois, mais Arnold revient toujours sans crier gare pour balayer les petits espoirs que je recommence à peine à nourrir de remener bientôt une vie normale. :( Le doc du centre de traitement des douleurs de l'hôpital Bichat a fini par laisser tomber, comme les autres, si bien que je ne sais plus trop vers qui ou vers quoi me tourner pour mettre un terme à cet enfer. Ca explique mes longues absences dans le blog, elles sont dues aux effets des médocs qui me coupent un peu tout par moments, au fait que je peux faire beaucoup plus de choses quand je suis dans une forme correcte (bloguer n'est alors pas toujours ma priorité, il y a toujours un tas de petites choses concrêtes de la vie à faire), et toujours plus souvent que je le voudrais au fait que plusieurs fois par semaine, je suis dans l'incapacité d'écrire des choses qui tiennent debout. Mais bon, je recommence doucement à suivre l'actu et j'engrange des idées pour un retour que j'évalue à demain ou samedi, sachant que je reste, comme d'habitude, tributaire de ce que môssieur Arnold consentira à me laisser faire ces jours-là. Bref, le boulot on s'en rapproche, mais ça se fait très doucement et ça me paraît ne pas être pour demain. En attendant je m'ennuie ferme la plupart du temps, mais bon, ça fait longtemps que j'ai dû admettre que je n'étais pas plus fort que la maladie. :(

@Evelyne : coucou Evelyne, c'est pas la peine de m'administrer des rafales de coups de pieds au cul pour que je me remette au boulot, en ce moment ça me démange d'écrire et j'avais prévu de pondre quelque chose pour demain ou samedi. Ce sera un genre de panorama de l'actu du moment et éventuellement de l'actu nationale et internationale plus ou moins récente en fonction de mon inspiration et de ce que j'arriverai à faire, j'ai déjà pris pas mal de notes par ci par là sur un certain nombre de choses qui m'ont fait bondir dans ce qui se passe mais aussi dans tout ce qui ne se passe "toujours pas chez nous" comme dans d'autres pays dont l'avenir ne semble guère plus brillant... Pas de raison de s'énerver donc, c'est mauvais pour le coeur et ça aigrit le teint ! :)

@olaf, sur "c'est l'enfant de ton père et de ta mère..."
Dans la réalité, pour que la reine d'Angleterre discute avec Nicolas Sarkozy, il faudrait qu'elle ait développé une soudaine passion pour les petits cons incultes qui ne savent ni ce qu'elle a fait pendant la Seconde Guerre mondiale, ni qu'elle est le chef du Commonwealth et qu'à ce titre, elle n'a guère l'habitude de deviser avec le genre de rustauds qu'en-dehors de l'Elysée, on ne rencontre plus guère que dans certains marchés aux poissons... ;)

@olaf, sur ce qui reste de ressources naturelles en Haïti
Il n'a, je pense, échappé à personne que l'empressement des Américains à envahir la partie occidentale de l'île ne pouvait pas n'être lié qu'à leur besoin de se racheter une virginité humanitaire sur la scène internationale, où les rois de la vie à crédit continuent de créer des tensions partout où ils passent... Il y a des jours, ces temps-ci, où je me demande, encore plus que d'habitude, qui de la CIA et du lobby de l'armement ou de Barack Obama préside les Etats-Unis (sachant que tout le monde connaît la réponse, et que Barack finirait exactement de la même manière que JFK si jamais il lui venait à l'idée -ô combien dangereuse- de prendre les rênes du pays à pleines mains).

@olaf au sujet de Pat Robertson
Après tout, il n'y a pas de raison pour que les Français soient les seuls à être affligés de vieux connards comme Georges Frêche ou Marcel Dassault ! Tant que "ça" ne tombe pas une nouvelle fois sur le nez des Haïtiens...

Piqueture : http://www.chyz.ca/media/uploads/ecriture.jpg