13 juillet 2010

Le Poliblog indépendant entre dans l'Histoire !

Lecteurs chéris, je viens de scruter les compteurs, et j'ai l'honneur et la grande fierté (si si) de vous annoncer que le Poliblog indépendant a dépassé les 200.000 visiteurs depuis le jour de sa création (ça en fait des gens) ! Sur la même période, plus de 350.000 pages de textes intégralement rédigés par votre serviteur ont été lues, quant aux rats de labo, qui adorent des statistiques qui ne signifieront que dans quelque temps que j'ai toujours été un génie méconnu, ils seront, je pense, enchantés d'apprendre que chaque visiteur... [Lire la suite]
Posté par emailbox à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2010

Eric Woerth : l'infâme canaille reste au gouvernement !

Entre nous, je ne sais pas vraiment pourquoi j'accole toujours un point d'exclamation à ce genre de titre... C'est peut-être ma volonté de croire que l'on peut toujours ravoir un vieux pot de chambre, même le plus sale qui soit, à condition d'oser se retrousser les manches et de frotter bien fort pour que la tout la crasse s'en aille (?). Dans le gouvernement français, les choses ne marchent pas exactement comme ça : quand on voit un pot de chambre, on y fait simplement ses besoins, puis on en badigeonne bien tout le pourtour avec... [Lire la suite]
Posté par emailbox à 12:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juillet 2010

Sarkozy chez Pujadas (après) : la France ne sera plus présidée jusqu'en 2012. Au moins !

Ah mes ami(e)s, je ne trouve pas les mots ! Cela avait quelque chose de tellement misérable et de tellement ridicule, ou décalé si vous voulez, cette interview pujadesque de Nicolas Sarkozy sur une petite terrasse toute minable blottie au pied d'un mur de l'Elysée, que j'ai bien cru que j'allais en bouffer ma langue ! Moi qui prenais encore un peu Nicolas Sarkozy pour un cador des bacs à sable, il faut dire, sans doute étais-je voué à rester une fois de plus anéanti devant l’évidente incapacité de l’infirme à nous tirer du... [Lire la suite]
Posté par emailbox à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]